divider
Quoi de neuf

Compagnie Ici & Maintenant

Le théâtre est une fabrique

divider

C'était la rentrée...

... de la compagnie

 

Il y avait du monde et du beau le mercredi 12 septembre salle Renaissance pour le pot de rentrée. L'occasion après deux mois d'interruption des cours de se retrouver autour d'un verre, de rencontrer les intervenants pour ceux qui mettaient un pied pour la première fois dans les lieux, de se familiariser avec « l'esprit » compagnie Ici & Maintenant... Résultat : beaucoup d'inscriptions. Les trois cours sont très fréquentés, y compris le nouveau cours du jeudi consacré aux débutants (lire ci-dessous). Ceux du mardi et du mercredi tournent en moyenne entre 12 et 17 personnes à chaque séance (en attendant un équilibre avec un basculement de certains vers la création du lundi). Avec une soixantaine d'adhérents, la compagnie bénéficie d'un favorable bouche-à-oreille et est répertoriée grâce au site Internet et au travail de terrain mené par Eric, qui a ratissé la ville du Havre en distribuant plusieurs milliers de flyers. Une initiative qui porte ses fruits donc.
Cette rentrée est l'occasion également de quelques aménagements à la salle Renaissance avec un coup de propre et de jeune impulsé pendant l'été : désormais, l'accueil peut se faire dans la grande salle principale grâce à l'installation d'un bureau; le fond de la salle de répétition a été peint en noir pour jouer plus facilement avec les couleurs et de nouvelles étagères ont été posées dans le coin costumes et décors.

 

 

 

" Vivement jeudi prochain ! "

 

C'est ainsi que le majorité des comédiens du groupe du jeudi a terminé sa séance au milieu du mois dernier. Une vingtaine de débutants inscrits à ce nouveau cours. Un vrai succès. Une vraie attente mêlée à cette joie de revenir une fois par semaine à cette séance animée par Clothilde, formée à l'art thérapie, une expérience d'ateliers théâtre auprès de différents publics. «  Nous sommes bien encadrés, l'ambiance du groupe est excellente et il n'y a pas de jugement », raconte Patricia au moment de la pause. Ce jeudi-là, la séance a débuté par des exercices d'échauffement autour du mime. Éclats de rires et concentration alternent. À chacun de se retrouver dans le statut de victime ou d'assassin, de se passer un objet imaginaire, de diriger sa marionnette, de se « nettoyer » le dos... Des manières ludiques d'approcher l'autre et de se sentir bien parmi les autres.

 

 

 

 

« Nous sommes là pour le plaisir, pas pour se prendre la tête », remarque Nicolas. Pour Jeannette, « il y a un travail sur soi intéressant et des exercices pour être plus à l'aise sur scène. » Après la pause vient le temps des très attendues et redoutées à la fois "impros". Au moment du débrief, certains évoquent leur difficulté à se mettre dans la peau d'une ébréchée, d'un client invisible... « Je veux leur montrer que le théâtre est un plaisir et un jeu, qu'il est accessible à tous et mettre fin aux a priori. », résume Clothilde.

 

divider

Les projets de l'École en 2012-2013

 

La création du lundi...

 

... prend tout doucement forme. Le texte est choisi : il s'agit de « la descente d'Orphée » ou « L'homme à la peau de serpent », une pièce de l'Américain Tennessee Williams, créée le 16 mars 1959 au Théâtre de l'Athénée. C'est l'histoire d'un guitariste et vagabond qui arrive de la Nouvelle Orléans (où il a eu des ennuis avec la justice) dans une petite ville du Mississipi, avec la ferme volonté de devenir honnête et travailleur. Il est embauché par Lady, patronne d'un bazar, aigrie par son mariage malheureux. Bientôt, elle tombe sous le charme du musicien. Un scénario qui a séduit le réalisateur Sydnet Lumet, et les acteurs Marlon Brondo et Anna Magnani. Du lourd donc. « Le lundi, on choisit un texte difficile », affirme Eric qui va diriger 14 comédiens, dont beaucoup dans de petits rôles, sélectionnés parmi une liste de volontaires. Les comédiens ont en main leur texte depuis quelques jours. Première étape classique : l'apprendre... La création sera présentée comme d'habitude en mai au Poulailler.

 

 

Un autre projet...

 

...en lien avec le pôle amateur : Une autre création, tirée de "Kaamelott", inspirée de la légende arthurienne sur un mode humoristique, est en phase préparatoire. Un groupe de comédiens va être prochainement établi avant les répétitions qui devraient débuter en janvier prochain. Nouveauté : ce projet également lié au pôle amateur fera appel à trois anciens de la compagnie (Anne-Marie, Éric et Bertrand) qui se chargeront de l'aspect organisationnel. Assistants à la mise en scène, ils apporteront un soutien au metteur en scène autour des axes suivants : apprentissage des textes, application des consignes en matière de mise en espace, de direction d'acteurs... Les représentations de ce spectacle sont prévues fin 2013.

divider

EN BREF

 

La création professionnelle de l'année 2013 a été choisie. Il s'agit de « Porte de Montreuil » de Léa Fazer. Éric gère la mise en scène et joue avec François Dérivery. Pas de lumière, pas de décor. Une représentation privée est prévue le 12 mars 2013 aux Bains-Douches au Havre et la création est déjà programmée aux Z'estivales 2013.


Les pots du vendredi devraient être relancés : l'occasion de se retrouver entre anciens, actuels et nouveaux de la compagnie.

 

 

 

divider
 
decoration
divider